1chat1chat.be
créations radiophoniques | théâtre | publications

Il faut appeler...

Un chat un chat existait avant qu’on ne l’appelle. Il fallait donc lui donner un nom puisque tout ce qui existe est susceptible d’être appelé, un jour ou l’autre. C’est la réunion de trois auteurs, qui travaillent parfois ensemble et parfois pas.

Un peu comme les ensembles, vous vous souvenez ? Avec des intersections, à deux, à trois, tout seul, avec d’autres... Parce qu’en plus nous avons des amis, parfois communs et parfois pas. Un chat un chat se veut donc un collectif fort peu collectiviste, à géométrie variable, actif dans divers domaines littéraires, artistiques et médiatiques. De la rencontre entre Luc Malghem et Pierre Lorquet, au siècle dernier, sont nés deux romans, puis l’envie d’explorer d’autres domaines, dont le langage radiophonique, qu’ils abordent en compagnie de Sabine Ringelheim. Et puis ils continuent, parfois seuls parfois à plusieurs, etc.

Ce site vous propose de promener dans leur production.



  • Création radiophonique

    Noce de Chiens

    fiction radiophonique, 50’

    2007, Luc Malghem, Pierre Lorquet, Sabine Ringelheim

    A peine arrivé en Belgique - clandestinement -, Otto rencontre Sophie. Ils se plaisent et décident de se marier. Mais, sur leur chemin, se dresse l’inspecteur Da Costa, du Service fédéral de Répression des Mariages Non consommés. Lequel soutient que ce mariage est arrangé dans le but d’obtenir un titre de séjour pour Otto. Mariage blanc ou mariage d’amour ? Comment démêler le vrai du faux ? Vous connaissez le principe de l’émission « Droit de juger » : aux auditeurs de voter par SMS si le couple est (...)


  • Théâtre

    Alain l’Africain

    2006, Luc Malghem, Pierre Lorquet, Sabine Ringelheim

    Lorsque Alain débarque à Bruxelles, il se sent brutalement dépaysé, pas à sa place, comme étranger. C’est vrai qu’il est originaire de Liège. Mais pourquoi tout le monde l’interroge-t-il sur ses origines ? Pourquoi les portes se ferment-elles sur son passage ? Pourquoi cette condescendance, cette méfiance, ou au contraire cette familiarité pesante ? Lorsqu’on ne murmure pas dans son dos, on lui secoue l’épaule en rigolant bien fort. Tout le monde le tutoie. Personne ne lui fait confiance. Et tous les (...)





Quels sont nos amis et quels sont nos ennemis ? C’est là une question primordiale pour la révolution. (Mao, "Citations")

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | squelette