Alain l’Africain

Luc Malghem, Pierre Lorquet, Sabine Ringelheim, fiction radiophonique, 52’, 2005

Lorsque Alain débarque à Bruxelles, il se sent brutalement dépaysé, pas à sa place, comme étranger. C’est vrai qu’il est originaire de Liège. Mais pourquoi tout le monde l’interroge-t-il sur ses origines ? Pourquoi les portes se ferment-elles sur son passage ? Pourquoi cette condescendance, cette méfiance, ou au contraire cette familiarité pesante ? Lorsqu’on ne murmure pas dans son dos, on lui secoue l’épaule en rigolant bien fort. Tout le monde le tutoie. Personne ne lui fait confiance. Et tous les appartements qu’il visite sont mystérieusement déjà loués. Faut vous dire, Madame : Alain est Noir..


55 minutes d’humour (noir bien sûr), d’horreurs quotidiennes et de grands sentiments, autour d’une problématique complexe et souvent niée : la discrimination dans l’accès au logement. Une fiction construite autour de fragments bien réels, récoltés au fil d’une enquête menée par le Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Mais est-ce une fiction d’ailleurs ? Un exercice sur la terrible relativité des points de vue, pour un portrait mi-ironique mi-grave de nos contemporains : leurs préjugés, leur conformisme, leur hypocrisie... leur humour et leur bonne volonté aussi.