Hôtel des Somnambules

Luc Malghem, Pierre Lorquet, éd. Luc Pire, 248 pp., 2004

Ils ne savent pas où ils vont et se cognent partout. Ils sont jeunes et beaux, ou se croient encore jeunes et beaux. Ils boivent, certainement, sans quoi ils ne s’agiteraient pas ainsi toute la nuit. Le jour, ils font la sieste dans le jardin, torses nus, même les filles, comme pour narguer les quinze cents employés de la compagnie d’assurance d’è côté. Un tel scandale ne peut durer c’est entendu. Mais qui a dit que ce scandale allait durer ?